11ème enquête publique pour Uplace

11ème enquête publique pour Uplace

Paper work

Après l’annulation du permis d’urbanisme par le Conseil pour les contestations des autorisations, la procédure est remise en route pour obtenir un permis d’urbanisme. La loi veut qu’une nouvelle enquête publique soit dès lors menée, et elle commencera le 3 août prochain. L’enquête publique durera 60 jours. Pour le projet Uplace, il s’agit déjà de la 11ème enquête publique en 8 ans de temps.

Il ne s’agit donc pas d’une nouvelle demande, mais bien de la reprise de la procédure existante. C’est l’introduction d’un nouveau GRUP VSGB (plan régional d’aménagement du territoire) qui rend cette nouvelle enquête publique nécessaire.

Le 5 juillet 2016, le Conseil pour les contestations des autorisations annulait le permis urbanistique d’Uplace, uniquement parce que celui-ci avait été octroyé sur base d’un ancien plan de zonage, qui avait déjà été annulé en 2014. Le Conseil n’a toutefois pas pu tenir compte du fait qu’un nouveau plan de zonage, dans lequel les erreurs de l’ancien avaient été corrigées, avait été approuvé entretemps en séance plénière par le gouvernement flamand en janvier 2016. L’annulation du permis d’urbanisme ne s’est donc pas basée sur des arguments relatifs au contenu, mais uniquement sur un argument juridique.

Uplace garde une confiance totale en cette enquête publique vu que c’est déjà la 11ème fois qu’elle a lieu et que le dossier bénéficie toujours des mêmes arguments solides et des mêmes expertises. Uplace ne doute pas non plus de l’issue positive de cette reprise de procédure. Uplace est convaincu que le permis d’urbanisme lui sera octroyé dans un délai acceptable. Si tout se passe comme prévu, la première pierre pourra donc encore être posée début 2017. Le complexe commercial et de loisirs innovant entre ainsi dans la dernière ligne droite et les 5.627 emplois prévus pour la phase de construction et les 3.250 emplois permanents dès l’ouverture du site s’approchent un peu plus.