Se promener, profiter et découvrir dans un écrin de verdure

Une oasis de verdure publique

Les sites industriels pollués, qui offrent aujourd’hui un spectacle de désolation, arboreront bientôt une esthétique raffinée où il fera bon déambuler et flâner, au beau milieu de la verdure. Les riverains se rencontreront dans un décor en constante évolution, proposant une multitude d’activités, de petits restaurants et de services. 
 
Lors de la conceptions des expaces verts, les principes suivants ont servi de ligne de base:

  • La plantation intensive des voies d’accès;
  • La création d’espaces verts, aussi bien autour qu’à l’intérieur du complexe de bâtiments;
  • La présence de l’eau en tant qu’élément apaisant;
  • Des façades vertes, comme intégration visuelle supplémentaire dans l’environnement.

 

Un cadre de verdure fonctionnel

_z6a6937-elma-schoenmaker  
Ces dernières années, de nombreuses études ont été menées en Europe pour évaluer la fonctionnalité de la verdure. Une végétation choisie et placée avec soin présente une multitude d’avantages dans le domaine de la qualité de l’air, du bruit ambiant et du bien-être. Le cadre verdoyant, dans lequel vous évoluerez prochainement, contribue donc aussi à l’optimisation de la viabilité des alentours.  
 
"Chaque espèce végétale a ses propres capacités. Le bon arbre au bon endroit assure un effet optimal." 
- Elma Schoenmakers, experte en espaces verts fonctionnels

Flâner dans les jardins

Bien entendu, tous les espaces verts ne sont pas exclusivement fonctionnels. On y trouve aussi de l’apaisement. Sitôt arrivé à Uplace, vous déambulez déjà parmi les jardins, les arbres et les plantes. Bonne humeur garantie! Tous les jardins et espaces verts du projet ont été conçus par le célèbre architecte paysagiste Wirtz.  L’utilisation de pierres et de verdure fait naître un équilibre esthétique très harmonieux. L’objectif est de procurer un sentiment d’ouverture, accentué encore par les rues piétonnes à ciel ouvert. Les architectes Benoy et Jaspers-Eyers & Partners ont travaillé autant que possible avec des places et des espaces ouverts. On y trouve non seulement de la verdure, mais aussi des fontaines et des étangs.
 


 

Les jardins intérieurs sur lesquels débouchent les rues commerçantes font office d’oasis qui aèrent l’ensemble. Une plantation intense et variée y côtoie allègrement des fontaines et des étangs. Des bacs à plantes surélevés sont présents dans tout le projet. Cet agencement crée des allées en creux qui confèrent à l’ensemble un caractère agréable. Le choix varié des arbres et arbustes inclut des érables, des cerisiers du Japon, des pommiers ornementaux, des cornouillers et des magnolias.
 


 

La partie réservée aux bureaux a également fait l’objet d’une grande attention. À l’intérieur, les immeubles de bureaux donnent sur des espaces verts respirant le calme et la tranquillité. Ceux qui sont situés dans la Nieuwbrugstraat sont accessibles par un jardin intérieur.
 


 

Doté d’une façade transparente, l’espace bien-être et spa s’ouvre sur un jardin orienté vers le sud surplombant la partie magasin.

Il est prévu d’aménager sur le toit un grand jardin et une plaine de la taille d’un terrain de football. C’est l’endroit idéal pour se reposer ou pour faire jouer les enfants en été sur la pelouse ondoyante.
 


 

Le jardin de l’hôtel se distingue par son caractère élégant et quelque peu mystérieux, avec ses talus, ses pentes et ses massifs de végétaux surélevés. Ces derniers sont constitués de graminées ornementales. Le tout est traversé par des sentiers vallonnés. Des arbres et arbustes librement répartis à travers l’espace créent une impression verte et variée, ainsi qu’une très jolie incidence de lumière dans le jardin. Ici aussi, différentes espèces sont utilisées.
 


 
 

Un projet niché dans un écrin de verdure

De nombreux grands arbres sont plantés au niveau de la rue entourant les bâtiments de Uplace. Ils soutiennent l’architecture des bâtiments et optimisent l’intégration de ces derniers dans l’environnement. Sous ces arbres, des haies et des arbustes viennent compléter le paysage. L’uniformité des arbres crée une sensation d’apaisement. Pour les espèces, le choix se porte sur des chênes ou des tilleuls. Question haies, on opte pour l’érable champêtre, le charme ou le cornouiller.

Les bâtiments sont ainsi distinctement encadrés de verdure. Cette zone tampon de végétation offre non seulement un caractère apaisant au cadre, mais elle optimise aussi l’intégration de la structure urbanistique dans l’environnement.