Un complément à l’offre en magasin

Les commerces que propose Uplace complèteront l'offre des commerces existants. Même si nous ne représentons que 0,3% de l'offre totale en magasins sur toute la superficie, l'impact sera tout même énorme, et ce dans le sens positif du terme : chaque commerçant pourra s'inspirer des flagship stores et des magasins d'expérience réunis à Uplace.

RUN & FUN

Les spécialistes distinguent deux types de shopping : le shopping à la hâte (run) et le shopping de loisir (fun). Le shopping à la hâte, ce sont souvent les courses obligatoires. On opte alors pour les solutions de facilité : le commerce du coin, le supermarché le samedi ou encore les magasins de bord de route. Tous des endroits où on peut rapidement se garer devant la porte, vite acheter ce dont on a besoin - les denrées alimentaires, une nouvelle machine à laver ou encore une paire de chaussures pour la petite.

Le shopping de loisir, c'est tout l'inverse. On prend le temps de flâner, de regarder, de toucher, d'essayer, de comparer. Les achats sont purement accessoires, on recherche davantage une ambiance qu'un produit. Le shopping de loisirs, on préfère le faire dans les rues commerçantes classiques, en ville, où on peut combiner lèche-vitrine et petit resto, une visite au musée ou un petit ciné.

135 marques connues, encore 135 rêves à réaliser

La composition du mélange magique de détaillants, d’expériences et d’escales culinaires est un vrai tour de force auquel nous travaillons chaque jour et pour lequel l’équipe de Uplace continue de sillonner le monde à la recherche des toutes dernières tendances. Dans l’intervalle, il a déjà été décidé de l’occupation de 50 % de la surface. Des marques nationales et internationales peaufinent dans l’ombre leur expérience Uplace. Une partie des espaces de bureaux et de magasins demeure réservée aux jeunes entreprises innovantes. La mission de Uplace est claire et nette : lancer des expériences et des concepts uniques sur le marché belge et offrir des possibilités nouvelles aux jeunes entrepreneurs.

En complément du commerce de détail existant dans la région

Les nouveaux concepts de magasin qui s’installeront à Uplace s’alignent parfaitement avec le commerce de détail existant de la zone. Les marques se serviront de Uplace pour lancer de nouveaux concepts. Bien au-delà d’un canal de vente ordinaire, ces magasins seront avant tout un outil de marketing. Le shopping quotidien poursuivra sa prospérité dans les centres-villes et les magasins bordant la route à proximité de Uplace. L’offre des produits et services des petits commerçants situés dans les noyaux villageois est totalement différente de celle proposée par Uplace. Les villes et communes sont par ailleurs elles-mêmes tenues de veiller à ce que le shopping dans leurs centres respectifs soit agréable, sûr et surtout aisément accessible. Une visite à Uplace constituera pour bon nombre de consommateurs une excursion d’un jour (au même titre qu’une journée à la mer ou dans un parc d’attractions). Les visites à Uplace seront donc relativement espacées: on ne s’y rendra pas comme on va tous les jours ou toutes les semaines chez le boulanger ou le boucher du coin ou à la pépinière au bord de la grand-route. Au contraire, Uplace attirera précisément des visiteurs en plus, qui iront aussi faire leur shopping dans les villes et communes environnantes ou boire une bière bien fraîche à une terrasse de Vilvorde.