Un projet vert

Un projet vert

daktuin2

La norme écologique la plus élevée possible

Nous partageons les inquiétudes sur la protection de l’ homme et de l’environnement. De ce fait, nous mettons tout en œuvre pour minimiser dans la mesure du possible l’impact de nos activités et protéger ainsi l’environnement. Uplace se veut un projet à zéro émission. Nous misons sur la très ambitieuse certification BREEAM (« Building Research Establishment Environmental Assessment Method »), qui est le premier référentiel d’évaluation de la performance environnementale des bâtiments dans le monde. Pour recevoir ce label de qualité, Uplace doit respecter, dans tous ses aspects, les normes les plus élevées quant à l’intégration des bâtiments, les matériaux utilisés, les mesures d’économie d’énergie prévues, le recyclage des matières premières etc. Nous veillons à ces aspects tant pendant la phase de construction que lors de l’exploitation du projet.

infographic-green-web-fr

Du gris au vert

Uplace assainit 11 ha de terrain à côté du viaduc de Vilvorde, ramenant ainsi de la vie dans la Périphérie Nord. Voilà déjà longtemps que la zone du Canal Vilvorde-Machelen est marquée par l’abandon et la pollution, après le départ, entre autres, des usines Renault, Franki et Bonna Sabla. Des décennies après la disparition de l’ancienne industrie, ce projet social mûrement réfléchi apporte à nouveau de l’oxygène dans la Périphérie Nord de Bruxelles.

GRAFIITI2

Gros plan sur la verdure multifonctionnelle

Uplace transforme l’héritage industriel grisâtre en un espace public vert, doté de jardins en plein air aménagés sur les toits, d’esplanades, de rues et de places. Les arbustes et plantes ont été spécialement sélectionnés pour contribuer prochainement à l’amélioration de la qualité de l’air et de l’environnement du projet et de la zone.

binnen

Flâner dans les jardins

Bien entendu, tous les espaces verts ne sont pas exclusivement fonctionnels. On y trouve aussi de l’apaisement. Sitôt arrivé à Uplace, vous déambulez déjà parmi les jardins, les arbres et les plantes. Bonne humeur garantie ! Tous les jardins et espaces verts du projet ont été conçus par le célèbre architecte paysagiste Wirtz.  L’utilisation de pierres et de verdure fait naître un équilibre esthétique très harmonieux. L’objectif est de procurer un sentiment d’ouverture, accentué encore par les rues piétonnes à ciel ouvert. Les architectes Benoy et Jaspers-Eyers & Partners ont travaillé autant que possible avec des places et des espaces ouverts. On y trouve non seulement de la verdure, mais aussi des fontaines et des étangs.

pagina32

Les jardins intérieurs sur lesquels débouchent les rues commerçantes font office d’« oasis » qui aèrent l’ensemble. Une plantation intense et variée y côtoie allègrement des fontaines et des étangs. Des bacs à plantes surélevés sont présents dans tout le projet. Cet agencement crée des allées en creux qui confèrent à l’ensemble un caractère agréable. Le choix varié des arbres et arbustes inclut des érables, des cerisiers du Japon, des pommiers ornementaux, des cornouillers et des magnolias.

pagina48

La partie réservée aux bureaux a également fait l’objet d’une grande attention. À l’intérieur, les immeubles de bureaux donnent sur des espaces verts respirant le calme et la tranquillité. Ceux qui sont situés dans la Nieuwbrugstraat sont accessibles par un jardin intérieur.

pagina23

Doté d’une façade transparente, l’espace bien-être et spa s’ouvre sur un jardin orienté vers le sud surplombant la partie magasin.

Il est prévu d’aménager sur le toit un grand jardin et une plaine de la taille d’un terrain de football. C’est l’endroit idéal pour se reposer ou pour faire jouer les enfants en été sur la pelouse ondoyante.

pagina47

Le jardin de l’hôtel se distingue par son caractère élégant et quelque peu mystérieux, avec ses talus, ses pentes et ses massifs de végétaux surélevés. Ces derniers sont constitués de graminées ornementales. Le tout est traversé par des sentiers vallonnés. Des arbres et arbustes librement répartis à travers l’espace créent une impression verte et variée, ainsi qu’une très jolie incidence de lumière dans le jardin. Ici aussi, différentes espèces sont utilisées.

pagina31

Un projet niché dans un écrin de verdure

De nombreux grands arbres sont plantés au niveau de la rue entourant les bâtiments de Uplace. Ils soutiennent l’architecture des bâtiments et optimisent l’intégration de ces derniers dans l’environnement. Sous ces arbres, des haies et des arbustes viennent compléter le paysage. L’uniformité des arbres crée une sensation d’apaisement. Pour les espèces, le choix se porte sur des chênes ou des tilleuls. Question haies, on opte pour l’érable champêtre, le charme ou le cornouiller.

Les bâtiments sont ainsi distinctement encadrés de verdure. Cette zone tampon de végétation offre non seulement un caractère apaisant au cadre, mais elle optimise aussi l’intégration de la structure urbanistique dans l’environnement.

pagina22