L’université de Cambridge : « Uplace va permettre de créer 3 249 emplois »

L’université de Cambridge : « Uplace va permettre de créer 3 249 emplois »

people_walking_reduced1

L’université britannique de renom initie un projet d’étude à long terme concernant l’impact environnemental de Uplace sur la région Vilvorde-Machelen

  • La création d’emplois grâce à Uplace, après son ouverture, est estimée à 3 249 emplois. Uplace deviendra ainsi l’un des plus grands employeurs du Brabant flamand, juste derrière l’aéroport de Zaventem
  • 5 627 personnes seront impliquées dans sa phase de construction, que ce  soit de manière directe ou indirecte
  • Grâce à Uplace, quelque 170 millions d’euros de revenus fiscaux et parafiscaux seront reversés au gouvernement chaque année, dès l’ouverture du centre
  • Uplace et l’université de Cambridge ont initié un projet d’étude à long terme pour déterminer l’impact socioéconomique et culturel de Uplace sur l’ensemble de la région.

Uplace va devenir l’un des plus grands employeurs du Brabant flamand

Après son ouverture, Uplace accueillera 3 249 nouveaux emplois, devenant ainsi l’un des plus grands employeurs du Brabant flamand, juste derrière l’aéroport de Zaventem. C’est la conclusion tirée par l’université de Cambridge qui a évalué l’impact socioéconomique et culturel de Uplace sur la zone de reconversion Vilvorde-Machelen. L’étude s’inscrit dans le cadre d’un projet d’étude à long terme récemment initié par l’université de Cambridge et Uplace. Le bourgmestre de Machelen se réjouit de ces chiffres : « les 3 249 emplois constituent une aubaine pour la région Hal-Vilvorde qui dénombre malheureusement pour l’heure plus de 19 000 demandeurs d’emploi, soit environ 17 % de plus qu’en 2011. »

Au vu des différentes activités qu’accueillera Uplace, les emplois à pourvoir seront également très diversifiés : du personnel d’entretien à des fonctions de direction. Les bureaux seront essentiellement destinés à des start-ups et jeunes entrepreneurs. L’offre commerciale et de détente sera source d’emplois dans le détail et l’horeca. Mais l’exploitation hôtelière, la salle de concert et le cinéma nécessiteront également du personnel. L’entretien des bâtiments, des places et toits verts sera quant à lui confié à du personnel technique.

Création de nouveaux emplois

L’université de Cambridge précise dans son rapport qu’il s’agit de nouveaux emplois. Nick Mansley, Executive Director du Cambridge Real Estate Research Centre : « en raison de la forte croissance démographique de la région et de la croissance des dépenses de consommation, la demande en offre commerciale et de détente dans les villes et communes voisines va continuer de croître dans les années à venir, donnant lieu à la création effective de nouveaux emplois.»

5 627 emplois dans le secteur de la construction

Pendant la phase de construction, qui s’étalera sur 2 ans, le rôle d’employeur de Uplace sera plus important encore. Au total, 5 627 personnes travailleront, pendant deux ans, directement ou indirectement pour ce chantier. Marc Dillen, directeur général de la Vlaamse Confederatie Bouw, salue ces chiffres. « Le secteur de la construction a été ces 3 dernières années confronté à une perte de 17 000 emplois. Le secteur a donc besoin d’investissements permettant la création de nouveaux emplois. C’est surtout la construction de voiries qui pâtit du manque de marchés avec les pouvoirs publics. Des projets privés, comme Uplace, constituent une alternative. Un projet de cette complexité recèle des opportunités pour du personnel qualifié, mais aussi non qualifié, et englobe l’exécution d’aspects techniques comme l’assainissement, la planification et le développement. »

Les investissements et la création d’emploi rapporteront au gouvernement d’importants revenus fiscaux

Les investissements réalisés pour développer et gérer Uplace ainsi que la création de nouveaux emplois y afférente, tant au cours de sa construction qu’après son ouverture, engendreront des revenus fiscaux supplémentaires pour le gouvernement. L’Université de Cambridge a évalué les montants que rapportera le développement d’un centre tel que Uplace au gouvernement. Au total, Uplace investira quelque 660 millions d’euros dans le développement du projet, y compris  l’assainissement du sol de ce site industriel pollué, la construction du projet et la réalisation des études nécessaires. Les revenus fiscaux liés à ces investissements s’élèvent pour la phase de construction à 223 millions d’euros. Dès l’ouverture officielle du centre, Uplace rapportera quelque 170 millions d’euros de revenus fiscaux et parafiscaux au gouvernement (composés notamment des montants relatifs aux cotisations de sécurité sociale, à la TVA, aux impôts communaux, aux impôts sur les sociétés et au précompte immobilier).

L’université de Cambridge et Uplace lancent un projet d’étude à long terme pour déterminer l’impact sur la région

Le University of Cambridge Real Estate Research Center, spécialisé dans l’étude de l’impact environnemental régional de projets de promotion immobilière, a mis son expertise au service de l’analyse des retombées du projet de reconversion Uplace Machelen. L’influence de Uplace, moteur de la zone de reconversion, sur des aspects plus sociaux et culturels, sera analysée dans une phase ultérieure. L’objectif est que l’enquête se poursuive après l’ouverture de Uplace.